Archives du mot-clé Haut

Celle qui avait tricoté une laine maudite

Cette laine, je l’ai achetée pour faire le Cosy me en avril 2017  mais ça a assez mal continué. Le point de dentelle des devants était bien trop compliqué pour moi (il fallait que je fasse toute seule les calculs lors des diminutions pour garder le motif dentelle… connaissant mon niveau en maths et mon manque de logique, je le sentais très mal !). Par contre j’aimais beaucoup la laine qui était naturelle, avec de belles nuances.

J’ai décidé d’abandonné et ai cherché un modèle qui 1. aurait besoin du même type de laine, 2. aurait besoin de la même quantité de laine et 3. me plairait. J’ai jeté mon dévolu sur le Mailin d’Isabell Kraemer dont j’aime beaucoup le style. Ma seule inquiétude était que c’était un modèle de pull…. Il faut savoir que je ne porte jamais de pull, je ne trouve pas cela particulièrement seyant sur ma morphologie. Et puis bon, je trouve que ce n’est pas toujours facile à mettre.

Mais j’aimais beaucoup le détail du devant, son style décontracté et son encolure évasée. Je me suis lancée en juin… et ai abandonné durant l’été. Mes essayages ne m’avaient pas particulièrement emballée (note : ne jamais essayer un tricot avec un jogging ou un pyjama… ça rend vraiment pas pareil !)

Bref, je l’avais remisé et supprimé de mes projets ravelry me disant qu’il serait détricoté et que je verrai plus tard pour le projet. Entre temps j’ai fait un yoga shawl (que je vous montrerai un jour !) et une Kingston tunic (que je prendrai en photo un jour). Je cherchais donc un nouveau modèle de tricot, je ne voulais pas forcément dépenser trop d’argent en laine et me suis lancée à la recherche d’un troisième patron pour utiliser mes 4 pelotes de Gilliatt. Ca a bien failli être le Criss-Cross mais vu le peu d’enthousiasme autour de moi j’ai abandonné.

J’ai ressorti un peu mon tricot pour voir… et là je me suis aperçue qu’il ne me restait que les manches et la bordure du col pour que le pull soit terminé. Allez, je me suis motivée me disant que je verrai une fois fini si j’aimais ou non. (Je vous avais dit qu’il y avait moult rebondissements avec ce pull ?!)

Je l’ai donc fini, je l’ai bloqué… et je l’ai adoré ! Allez comprendre ! Je suis devenue fan de ce pull. Il est confortable, j’adore sa coupe, je me sens vraiment bien dedans. Si j’avais su, franchement ! (même si malgré tout subsiste le doute sur la compatibilité avec ma morphologie quand je vois les photos !) Bon, il y a malgré tout un dernier rebondissement : les manches !

Et oui, elles étaient trop courtes (entre la couture et le tricot, je commence à croire que j’ai de longs bras). J’ai voulu les reprendre mais là impossible de détricoter… j’ai dû couper ! J’ai vraiment stressé et beaucoup pesté. J’ai tout de même rajouté 5-6 cm. Je me dis que le corps aurait mérité quelques cm en plus également.

Tous ces rebondissements (qui m’ont fait dire que cette laine était vraiment maudite tellement je n’arrivais à rien avec) pour un pull qui monte très vite, se tricote vraiment facilement (avec un patron en français et bien expliqué !) et qui en plus est très sympa à porter ! La laine a été agréable à tricoter et pour le moment ne bouloche pas. Elle s’est adoucit au blocage. Franchement, des fois, je me fatigue (et je dois fatiguer mon entourage aussi) !

Taille : M2 pour 40 commerce
Aiguilles : 4.5mm et 4mm
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– Bonne aisance pour un style décontracté
– le motif du devant, très simple mais très joli
– Encolure dégagée
Les – du modèle :
– Pas de particulier
Les modifications:
– Manches allongées
– pas de revers aux poignets
A refaire ?
– Oui je pense vu comme je le porte tout le temps

A bientôt

Celle qui était habillée en Lacoste

Je vous en avais parlé, j’ai traversé il y a quelques temps un désert en couture : pas de motivation, aucun patron ne me plaisait… j’avais donc regardé du coté de mes adresses préférées et craqué sur le patron Halifax Hoodie (qui avait été un coup de coeur) et le Aurora tee qui n’étaient pas des nouveautés. Et bien, je dois dire que là encore, c’est un coup de coeur !

Depuis quelques temps je me dis que je dois me coudre des basiques qui se marieraient facilement au reste de ma garde robe et seraient facile à vivre. Je trouvais que ce patron remplissait les critères : il est simple mais le joli détail des manches un peu chauve-souris et l’arrondis en bas font que ce n’est pas n’importe quel basique.

J’avais acheté lors d’une promotion un joli jersey, très doux et d’une super qualité. Au moment de la coupe, le vendeur m’a expliqué que c’était un tissu Lacoste… 6e le mètre, je suis bien contente !

C’est un jersey coton qui a une excellente tenue et qui était vraiment très agréable à coudre. Comme quoi, des fois, les marques sont signe de qualité. Encore dans les tons bleus… je manque d’originalité sur ce coup-là.

Le patron quant à lui est simple, agréable et rapide à coudre. Les explications sont claires, pas de difficultés particulières.

Le fait qu’il y ait des parementures au col m’a fait peur. Je ne suis pas très fan de ce genre de finitions car ça a tendance à remonter, rebiquer et comme je ne repasse pas du tout mes vêtements j’avais peur du résultat. Finalement, j’ai fait une ligne de couture à chaque épaule (en faisant une surpiqûre sur la couture) et il n’y a pas de problème.

Finalement, ce qui a tendance à rebiquer c’est l’ourlet en bas… là, je ne sais pas trop comment faire. C’est un ourlet tout simple avec une seule épaisseur étant donné que j’ai surjeté le bord. Vous avez une astuce ?

Cet Aurora Tee est devenu un de mes basiques de l’hiver, je le porte dès que je ne sais pas quoi mettre ou que j’ai envie de confort. Un deuxième a déjà été cousu, c’est pour dire !

Taille : M pour 40 commerce
Fournitures :
– Jersey de coton, tissus de la Mine (49)
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– L’arrondi du bas
– les manches chauves souris
– les explications claires
– la simplicité du modèle
Les – du modèle :
je n’en vois pas
Les modifications:
– Aucune
A refaire ?
– Oui mais avec les manches allongées ainsi qu’en hauteur pour le corps

A bientôt

Celle qui était confortablement habillée #2

Pour la rentrée de janvier, je voulais un pull confortable et simple. Je porte beaucoup mon premier Confortable de Mlm Patrons, mais uniquement à la maison. Je voulais donc en coudre un plus passe-partout !

Il me fallait donc un joli molleton. En magasin, ce n’est pas toujours facile car beaucoup font un peu sweat sportif et les couleurs pastelles ou flashy n’allaient pas avec mon envie de passe-partout. J’ai fini par craquer pour ce joli molleton. Une couleur simple mais réhaussé de cette petite touche de jaune.

Le patron quant à lui est très facile et rapide à faire. J’aime toujours autant le fait que les manches soient longues et cette encolure dégagée qui est jolie.

Il n’y a pas grand chose à dire de plus sur ce patron. Pour moi c’est un bon basique, très agréable à porter et sympathique à coudre.

J’avais hésité avec un jersey coton mais je n’aurais pas retrouvé le coté confort que je voulais car plus léger. Mais pour le printemps, ça peut aussi être une nouvelle version plutôt sympa.

Patron : Le confortable, Mlm Patrons
Taille : M pour un 40 commerce
Fournitures :
– Molleton, Tissus de la Mine (49)
– Biais jersey, Tissus de la Mine (49)
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– les manches très longues
– encolure dégagée
– simplicité
Les – du modèle :
je n’en vois pas
Les modifications:
– Aucune
A refaire ?
– Oui

 

A bientôt

Celle qui avait un nouveau patron préféré

Après les manteaux et les jeans, j’ai eu envie de me coudre des hauts… je ne vais pas dire que j’en manquais, mais plutôt que j’avais aussi envie de nouveautés de ce côté-là. L’ennui est que je ne suis plus très emballée par les nouveaux patrons. Pas trop mon style, trop féminins working-girls dans le vent pour que ça aille avec mon combo jeans-baskets que j’affectionne tant.

La semaine dernière j’ai donc fait le tour des créatrices indépendantes que j’aime bien… bizarrement, elles sont toutes américaines… et sur le site de Hey June Pattern j’ai craqué pour le patron Halifax Hoodie.

Cette créatrice est bien connue sur le blog car deux de ses patrons font partis de mes basiques : le lane raglan cousu 3 fois et la tunique Cheyenne cousue deux fois… et je peux dire que le Halifax hoodie entre lui aussi dans mes patrons basiques !

Alors, parlons un peu de lui. Pour l’achat d’un patron, il y a 5 versions différentes : Avec capuches, avec col, sans col ni capuche, en version gilet, avec poche kangourou.. bref de quoi s’amuser à tout décliner et avoir une version très différente à chaque fois. Et ça, j’avoue, ça me plaît beaucoup !

Pour ma première version, j’ai choisi le petit col coulant et la poche kangourou. Et franchement, là c’est le top car Adrianna nous donne exactement les pages à imprimer en fonction de la version voulue. Pas besoin de se prendre la tête pour retrouver celles dont on a besoin ni de tout imprimer, tout assembler pour ensuite prendre que les pièces nécessaires.

Pour la taille, j’ai pris la même que pour la cheyenne et tout est parfait. Quant au patron lui même, très simple à coudre, en une après-midi il était fini (j’avais assemblé et découpé avant).

Les explications sont claires. Bien qu’elles soient en anglais, les dessins aident bien. Et il faut l’avouer, le patron est assez simple finalement. Je me suis plus battue pour avoir de belles surpiqûres que pour comprendre les explications.

Je suis vraiment emballée par le résultat. Il n’est pas trop moulant mais tout de même bien ajusté. Il est très agréable à porter et je suis conquise par ce col.

Vous l’aurez compris, j’aime ce modèle. Et j’ai déjà envie de m’en coudre d’autres car entre les différentes versions et possibilités en utilisant soit du jersey comme ici ou du tissu sweat, les résultats seront toujours différents.

Taille : M pour un 40 commerce
Fournitures :
– Jersey de Tissus de la Mine (49)
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– Versions multiples
– explications claires
– patrons qui tombe parfaitement
– impression des feuilles PDF facilitée
Les – du modèle :
– Aucun
Les modifications:
– Aucune
A refaire ?
– Oui ! J’ai une version bicolore en tête et une vesion en sweat

 

A bientôt avec mon manteau d’hiver !

Celle qui s’habillait raccord

Hier c’était le début du Tour de France… et sans le faire exprès, j’ai mis mon Plantain à vélos (cousu il y a un moment mais jamais blogué)

Le Plantain, modèle ultra connu, cousu à de nombreuses reprises ici. Un modèle simple mais qui est agréable à porter. (cousu 8 fois… pfiou!)

Ce tissu à vélos, je l’avais trouvé dans mon magasin habituel. Un jersey coton comme je les aime, d’une belle couleur. L’ennui est que je n’avais pris qu’un mètre… pas assez pour un plantain. Mais lors des soldes d’hiver, il était en réduction, j’ai donc pu en reprendre un peu pour faire mon t-shirt.

Toujours la taille habituelle mais j’ai rallongé les manches (+5 cm) et la hauteur (+7cm). J’aime beaucoup comme ça, je ferai pareil les prochaines fois !

Comme à chaque fois j’ai dû m’y reprendre à 2 fois pour le col. Ça ne rate jamais, soit j’ai trop tiré sur la bande, soit pas assez… J’ai fait des ourlets en bas et je regrette car ça rebique. Il faudrait juste surjeter le bas de l’ourlet et plier une seule fois.

Ce t-shirt a beaucoup été porté, je l’aime vraiment beaucoup et j’aime tellement mon tissu ! Il ne bouge pas au lavage, très confortable et ce bleu très lumineux, j’adore !

Et comme depuis quelques jours le mois d’octobre semble faire son apparition (ha non, nous sommes en juillet !), je suis bien habillée pour supporter les coureurs cyclistes !

A très bientôt… pour un deuxième article dans le même thème

Patron : Plantain de Deer&Doe
Taille : 40 pour 40 commerce
Fournitures :
– Jersey coton – Tissus de la Mine (49)
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– La simplicité du modèle
– des explications claires
Les – du modèle :
– la bande d’encolure : point technique
Les modifications:
– +5cm aux manches
– +7cm en hauteur
A refaire ?
– oui, il y en aura d’autre, c’est un classique

Celle qui avait cousu une tunique

Après avoir cousu celle-ci que j’adore, je voulais retenter l’aventure en réussissant les petits points de détails qui m’avaient chiffonnée !

P1040862Celle-ci je la voulais avec des manches longues, une patte de boutonnage pas foirée et un col mieux réussi…. et je suis plutôt contente car cette deuxième version a roulé toute seule !

P1040883Pas d’autre changement par rapport à la première, même taille, même longueur (tunique) et même col. Je ne sais pas du tout ce que j’avais fait pour les manches car là c’est passé du premier coup. Comme quoi !

P1040870J’ai choisi un coton fleuri qui m’avait été offert par mes parents lors de mon anniversaire en mars. Il attendait patiemment son sort et je suis satisfaite ! Car mes deux tuniques n’ont pas du tout le même style alors qu’il s’agit du même modèle.

P1040884Je n’ai pas grand chose de plus à dire sur ce modèle que je trouve vraiment au top tant dans sa forme, ses explications et son rendu. Alors, je vais plutôt faire place aux photos !

P1040878P1040869P1040868Toutes les surpiqûres ont été faites avec un fil contrastant afin de souligner les détails car avec un tissu chargé, ils ne se serraient pas beaucoup vus.

P1040867

Taille : 8/10 pour 40 commerce
Fournitures :
– Tissu coton – Myrtille Tissus (72)
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– les différentes versions possibles (longueurs tunique et manches + tunique ou chemise)
– plusieurs détails + jolies finitions
– un sew-along qui aide bien
Les – du modèle :
– l’étape des fentes aux manches qui mériteraient d’être plus explicitée
Ma version:
– Version tunique (view B)
– version longue
– manches longues
A refaire ?
– Oui, mais cette fois la version chemise!

Enregistrer

A bientôt

Celle qui avait trouvé SON tee-shirt #3

p1040819Ce patron commence à être bien connu par ici car déjà cousu deux fois. Au cours d’une sortie dans mon magasin habituel pour trouver un fermoir pour mon pantalon, je suis revenue avec plusieurs tissus (c’est toujours comme ça) dont plusieurs beaux jersey coton. Je trouve compliqué de trouver des jersey coton ailleurs que sur internet. Alors pour une fois qu’il y en avait, j’ai craqué.

p1040817Au début j’avais pensé à un Plantain… mais j’avais pris trop peu de tissu et au final je n’étais pas très convaincue. J’ai donc trouvé ce jersey bleu marine dans mon stock et ai pensé à me faire un 3ème Lane Raglan, les deux premiers étant beaucoup portés.

p1040812Pour cette version, je n’ai pas fait dans l’originalité pour les tissus : les motifs pour les parties principales et l’uni pour les manches. Je n’avais pas assez de bleu pour faire le col et la bande des hanches. Tant pis, j’ai joué avec les surpiqûres.

p1040820Double surpiqûre sur tous les empiècements avec un fil vert pour le tissu à motifs. Encore une fois j’ai dû recoudre le col car la première version était trop lâche. J’ai alors trouvé un tuto expliquant comment mesurer la bande d’encolure : la longueur de l’encolure * 0.80. Ce fut la bonne opération car au deuxième essai mon encolure était bonne.

p1040823Surpiqûre également aux poignets, de chaque côté du corps mais aussi au niveau de la bande des hanches.

p1040816C’est vraiment un modèle que j’apprécie beaucoup et à porter il est très agréable. Le dernier que j’avais cousu était trop court (je ne sais pas pourquoi). Pour celui-ci j’ai rajouté 5cm aux manches et 6cm pour le corps. Il est parfait !

p1040811Effectivement, on ne pourra pas dire que je fais dans la sobriété au niveau de mes choix vestimentaires… ce n’est pas très passe-partout. Mes cher-es élèves se moqueront peut-être 😉

p1040828Rien d’autre à signaler sur la réalisation de ce modèle qui est très facile à coudre et à comprendre, bien qu’en anglais (les dessins suffisent). Mais étant donné qu’il s’agit de mon 3ème, il est peut-être temps que je me trouve une autre valeur sûre !

p1040822Je crois que je ne parviendrai pas à faire ce modèle avec un seul tissu tellement j’aime cette découpe raglan !

p1040813

Patron : Lane Raglan de Hey June Handmade
Taille : L pour 40 commerce
Fournitures :
– Jersey coton de chez Tissus de la Mine (49)
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
-Les manches raglans
– les possibilités d’associations de tissus
– son look décontracté
Les – du modèle :
– Aucun
Les modifications:
– + 5cm aux manches
– + 6cm au corps
A refaire ?
– Qui sait ?!

p1040808

A bientôt !

Celle qui avait un coup de coeur

p1040774Quand Manue m’a demandé si je voulais coudre la Tunique Cheyenne, il a fallu que j’aille voir de quoi elle parlait car je n’avais pas vu passer ce modèle. Et franchement, quand je l’ai découvert, j’ai totalement craqué, ce modèle était fait pour moi !

p1040763Et c’est un réel coup de cœur ce patron ! Il faut savoir qu’il est en anglais donc j’étais encore une fois un peu stressée, mais heureusement, il y a un sew-along plutôt bien fait et clair. J’ai tout fait avec et ça a bien roulé dans l’ensemble !

p1040776Il s’agit d’un modèle simple mais avec de nombreux détails et un soucis de belles finitions. J’étais un peu angoissée par la patte de boutonnage mais finalement, tout s’est bien passé. J’ai connu des misères avec le col car il ne dépassait pas assez ce qui fait qu’en le retournant, il ne « prenait » pas le reste de la chemise.

Ce modèle a également une version chemise avec son col de chemise. Pas encore tenté, un jour sûrement !

p1040764J’aime beaucoup sa forme arrondie de tunique. J’ai choisi la version longue, je préfère cette longueur sur moi. L’arrière est légèrement plus long que l’avant.

L’intégralité de la tunique est en couture anglaise ou alors les coutures sont cachées. Bref, une tunique aussi belle d’extérieur que d’intérieur.

Les marges de coutures sont comprises mais il faut bien suivre ses explications car elle explique à combien il faut coudre en fonction des étapes. Je me suis servie de ce tableau de conversion pour ne pas me tromper.

p1040791Après le col, j’ai perdu beaucoup de temps avec les manches. Je voulais des manches longues mais je n’ai pas du tout compris le fonctionnement de la patte capucin. Le sew-along est globalement bien fait mais il y a des petits manques. Notamment pour cette fameuse patte capucin. Je trouve qu’elle va trop vite et ne montre pas toutes les étapes intermédiaires… et malheureusement pour moi, celles qu’il me fallait. Incapable de faire se superposer les deux côtés de la patte. J’ai alors coupé la manche en version 3/4.

Là encore, ce n’est pas une réussite. Je n’ai pas compris le « pliage » et quand j’ai voulu coudre ma boutonnière,  je me suis rendue compte que ça n’allait pas du tout ! Tant pis, j’ai fait ma lâche et ai fermé les yeux !

p1040765Des petits couacs mais rien de bien méchant non plus ! Juste de quoi prévoir une nouvelle marge de progression. Je suis en train de coudre ma deuxième et ai de nouveau coupé en manches longues. Je compte m’y atteler de plus près, en espérant que ça va le faire cette fois !

Vraiment, je suis conquise par ce modèle. Je le trouve bien coupé, simple mais plein de détails qui permettent d’être fière de sa couture. De plus, elle est très confortable, assurément, cette tunique va devenir une pièce importante de mon dressing (en plus, ce tissu n’est pas du tout froissé en sortant de la machine à laver !)

Taille : 8/10 pour 40 commerce
Fournitures :
– tissu un peu stretch – Tissus de la mine (49)
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– les différentes versions possibles (longueurs tunique et manches + tunique ou chemise)
– plusieurs détails + jolies finitions
– un sew-along qui aide bien
Les – du modèle :
– l’étape des fentes aux manches qui mériteraient d’être plus explicitée
Ma version:
– Version tunique (view B)
– version longue
– manches 3/4
A refaire ?
– Oui, une deuxième est en court et il y en aura d’autres !

A bientôt !

Enregistrer

Celle qui rattrapait le retard

P1040610Oui oui, je me souviens bien que j’ai un blog. Mais peu d’envie, pas trop de réussite en couture, les vacances… tout cela a eu raison de moi ! Mais je compte bien ré-alimenter cet espace qui me tient à coeur.

Je reviens donc avec un Top que je qualifie de demi-échec avec des photos très moches (pas de lumières ce n’est pas aidant pour les photos, mais trop, n’est pas mieux !)

J’ai moi aussi succombé au nouveau livre de Marie Poisson, entièrement dédié à la couture du Stretch. Beaucoup de modèles m’ont plu, mais pour éviter trop de déconvenues, j’ai choisi de partir sur le Top Erell qui semblait simple et sans trop de coutures… oui mais voilà, à chaque fois que quelque chose est simple, ça finit toujours en quelque chose de compliqué dans mon atelier.

P1040598Tous les modèles offrent plusieurs variantes. Ainsi, on peut jouer sur les encolures, les manches ou encore la taille du vêtement. Pour ce top, j’avais choisi la version allongée avec une encolure ronde et dégagée… hum, on est d’accord, les critères ne sont pas remplis du tout !

Très vite, ça a été la catastrophe ce haut. Lorsque j’ai décalqué, impossible de comprendre cette satanée modification pour l’encolure. Je ne comprenais rien, les explications du livre ne m’aidaient pas là où je bloquais. C’est grâce à plusieurs photos et à La couture rose que j’ai pu avancer.

Pour la longueur, j’ai pourtant bien tracé le long de « version longue » mais je le trouve trop court par rapport à ce que je voulais. Donc, sauf si les modèles sont conçus pour une stature de 1m50, j’ai dû me tromper quelque part.

P1040601Et une fois le 1er essayage, j’ai bien cru ne pas le finir. En plus de ne pas remplir mes critères de départ, je le trouvais très moulant, du genre à ne pas pardonner des hanches et du ventre ! Je crois qu’à force de porter des Plantains, on perd l’habitude du moulant !

P1040599Finalement, il est parti en vacances et fait l’affaire. Il est malgré tout très agréable à porter au quotidien, mais ça n’est pas une pièce phare de ma garde-robe !

Il faudra que je tente un autre modèle, en faisant très attention cette fois…

A bientôt !

Patron : Top Erell
Provenance : Coudre le Stretch de Marie Poisson
Taille : 40 pour un 40 commerce
Fournitures :
– tissu : jersey coton de mon stock
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– simplicité du modèle
– les variantes possibles
Les – du modèle :
– moulant
– variantes ratées
Les modifications:
– encolure ronde dégagée
– version longue
A refaire ?
– Avec un tissu qui me plaît davantage, pourquoi pas

Celle qui a envie de confort

P1040012Et c’est mission réussie avec ce Confortable de Mlm Patrons.

J’avais beaucoup aimé la couture du premier et même le porter (il m’accompagne le matin sur mon vélo avant de me changer pour la journée, tel un doudou). Ça faisait donc un moment que je voulais m’en coudre un deuxième, un peu plus passe partout.

P1040008En plus, il est très simple à coudre et très rapide, autant dire, le modèle parfait lorsqu’on traverse une période de non motivation couturistique.

J’ai choisi pour cette version un jersey 90% coton assez léger et un peu chiné. Le rose n’est pas une couleur que je porte beaucoup, mais celui-ci, j’ai craqué dessus de suite ! Et en plus, il n’était pas très cher alors pourquoi se priver !

P1040013Pas de difficulté particulière, il s’est cousu très vite pour un résultat au top. J’aime son aisance pour les jours où j’ai envie d’être à l’aise (quoi que même si objectivement je suis à l’aise dans tous mes vêtements)… mais là c’est le must !

P1040009J’ai toujours du mal à coudre du jersey avec ma surjeteuse, les points se voit sur l’endroit… et comme j’aime ma machine à coudre, je couds tout avec elle avec une aiguille jersey et je surfile avec ma surjeteuse… je sais que beaucoup d’entre vous vont me trouver folle !

P1040016Pour les coutures du col, des manches et du bas j’ai allongé mon point jusqu’à 3.5 pour qu’il soit plus joli sur du jersey.

P1040011Vraiment un modèle que j’adore ! et qui sera très porté en ce printemps.

Patron : Confortable de Mlm Patrons
Taille : M pour 40 commerce
Fournitures :
– tissu : Jersey coton, Tissus de la Mine (49)
– biais en jersey, Tissus de la Mine (49)
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– l’aisance
– les manches très longues
– l’encolure assez grande
– la facilité de couture
Les – du modèle :
– aucun
Les modifications:
– aucune
A refaire ?
– Oui !

A bientôt pour du tricot cette fois.