Archives du mot-clé Accessoires

Celle qui avait une créatrice préférée

Oui vous savez, ce genre de créatrice où vous aimez absolument tous les modèles qu’elle sort ?! Vous en avez peut-être une. Pour moi c’est Andrea Mowry. J’ai déjà tricoté un bonnet, on m’a offert son dernier modèle de pull et j’ai envie de tout faire !

J’ai très longtemps hésité entre le yoga shawl et le Om shawl. Ce projet était dans ma tête depuis décembre et une visite chez le vétérinaire plus tard, le budget laine y est passé.

Ce n’est que partie remise, j’ai de nouveau passé un temps infini sur Laine et tricot (car + 100 euros le kit pour la même laine que le modèle, impossible !). J’avais décidé de partir sur le Om shawl car j’aimais l’alternance des couleurs et aussi qu’il se tricotait en laine plus épaisse.

Trouver la laine a été compliqué car je voulais une belle laine (pas de synthétique), avec de jolies couleurs et qui ne me coûte pas un bras. Ce qui, il faut l’avouer, n’est pas évident.

J’ai longtemps regardé la Drops mérinos mais je ne trouvais pas les couleurs très flashy, je ne trouvais pas d’associations qui me plaisaient.

J’ai fini par trouver la Cascade 220 et on peut dire qu’elle remplissait tous mes objectifs. Moins de 50e les 6 pelotes, ça me convenait (heureusement que je ne tricote pas trop vite, ça permet d’espacer ce genre de dépenses !)

Ce modèle, j’avais eu un réel coup de cœur quand je l’ai vu.  J’aime son côté enveloppant et douillet, ses alternances de points et de couleurs.

Quand j’ai acheté le patron, il était en anglais et une fois arrivée quasiment à la fin, Andrea a sorti une version en français. Mais j’ai tout de même continué en anglais car vraiment, tout était limpide ! Aucune difficulté avec ce modèle, tout se passe très bien.

On commence avec des bandes texturées puis un jacquard vraiment très simple (parfait pour le premier) et ensuite une grande partie texturée assez simple. J’ai mis environ 1 mois à le tricoter et sans lassitude. Je vous dis, ce modèle est parfait !

Ce qui est intéressant dans ce modèle c’est qu’il peut être porté de plusieurs façons. En châle comme vous venez de le voir.

Mais aussi en version poncho.

J’avoue, je suis moins fan de cette version. En plus, avec les boutons, le bord a tendance à s’étirer.

Et bien sûr, la version écharpe, je suis à la bourre, pas le temps de jouer avec les boutonnières.

La première fois que je me suis retrouvée devant mon tricot et qu’il allait falloir que je le mette, j’ai eu un très grand moment de solitude ! Car oui, on a besoin d’un petit tuto pour savoir comment utiliser toutes les possibilités de ce modèle. Heureusement, Andrea a pensé à tout et nous a concocté une petite vidéo explicative. Elle porte dans cette vidéo le Yoga shawl qui est le patron de base.

Il fallait 19 boutons pour finaliser le tricot. Imaginez un peu, quand on voit le prix de certains boutons, ça chiffrait rapidement. Et là, je suis retombée sur les boutons que j’avais achetés pour mon Lady Marple, mais ne me souvenant plus pourquoi je ne les avais pas utilisés. A 30cts pièces, j’en ai pris 19.

Mais plus tard dans le soirée je me suis rendue compte que ces boutons n’avaient qu’un trou ! Comment les coudre dans ce cas ? Heureusement, on m’a soufflé la très bonne idée de rajouter une petite perle dessus pour faire le deuxième trou. J’avais des perles anthracites dans mon stock et c’est parfait !

Vous l’aurez compris, j’adore ce modèle ! Il a été un plaisir à tricoter et j’aime beaucoup le porter (ouf, les températures estivales n’ont pas duré !). Ma préférence de portage va au châle. Et vous ?

Fournitures :
– aiguilles 6
– 6 pelotes de Cascades 220 wool chez Laine et tricot
– 3 gris clair – et 1 de chaque couleur : Vert-jaune / anthracite / écru
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– les différentes points et couleurs
– explications limpides
– les différentes façons de le porter
Les – du modèle :
– attention, il m’a manqué de la laine : une vingtaine de mailles au moment de rabattre. J’ai dû réduire ma dernière section
Les modifications:
– aucune
A refaire ?
– J’ai très envie de faire le Yoga shawl maintenant

 

A bientôt ! (avec de la couture normalement)

Celle qui était partie à Copenhague

Non, ce n’est pas un article dédié à mon voyage à Copenhague d’il y a deux ans mais bien un article tricot !

Mais alors pourquoi ce titre ? Lorsque je cherchais un nouveau modèle à tricoter, je suis tombée sur ce beau col nommé Copenhagen calling… oui, je suis la fille qui choisit ses tricots en fonction de ses coups de coeur voyage (si jamais vous connaissez un modèle avec le nom de Berlin, je suis preneuse !)

Trêve de plaisanterie et parlons sérieusement ! Je voulais, après avoir terminé mon cardigan, un tricot assez facile à faire pour me détendre. J’étais d’abord tombée sur son dernier modèle (un splendide châle) mais il était encore au stade du test. Mais ce châle est inspiré de ce col alors ni une ni deux, c’était parti !

J’aimais beaucoup ces différents points et le mélange de deux couleurs. Comme ça, il n’avait pas l’air très compliqué.

Après avoir farfouillé sur Laine et tricot j’ai trouvé une laine parfaite pour l’échantillon et mon budget. Cette laine est belle, douce et très agréable à tricoter ! Pour la couleur, j’aime les couleurs chaudes et on venait de m’offrir une jolie veste moutarde dont la doublure était bleu foncé : les couleurs de mon col étaient trouvées.

Pas de problème particulier pour ce tricot. Bon j’avoue avoir eu du mal à faire exactement le point texturé dentelle. Je pense que je décalais régulièrement un point. J’ai défait plusieurs fois mais à chaque fois ça n’allait pas. Après sondage sur IG, j’ai décidé de laisser comme ça.

Le deuxième motif était lui très facile à tricoter et c’était très agréable de le voir se former au fil des rangs.

J’ai pris une seule liberté sur ce tricot : la fin. J’ai décidé de rabattre les rangs en i-cord comme je l’avais appris sur mon châle. Je trouve cette finition beaucoup plus souple et très jolie. Je ne regrette pas (sur la photo, on ne voit pas très bien…)

C’est un modèle qui se tricote en rond et qui monte très vite. Il est très agréable à tricoter et les explications sont claires. Par contre, pas toujours facile à porter car il est long, ce qui fait qu’enroulé, on a tendance à toujours voir l’envers du col… Mais c’est un détail.

Enfin, le fait qu’il soit long fait qu’il n’est pas forcément plaqué au cou alors pour les frileux.ses, ça peut laisser passer trop de courant d’air ! Peut-être à tricoter avec une laine plus légère pour la mi-saison.

Patron : Copenhagen Calling de Isabell Kraemer
Fournitures :
Coast DK, Laine et tricot
– Coloris : 3 lead et 2 aconite
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– Plusieurs parties texturées
– des explications claires
– un joli rendu
Les – du modèle :
– un peu lâche ?
Les modifications:
– Finition en i-cord
A refaire ?
– Dans l’immédiat non car je ne tricote pas souvent deux fois la même chose

A très bientôt (un deuxième tricot à vous montrer !)

Celle qui aimait le bleu

Avec cet article j’en finis avec les cadeaux de Noël… il est temps !

J’ai tricoté il y a un moment ce col de Joji. Je le trouvais tellement beau avec ces différents motifs et couleurs !

A la base il n’y a que trois couleurs, deux assez proches et une contrastante. Mais j’ai souhaité utiliser des restes de laine…. en l’occurrence des restes de mon plaid adoré.

Et après avoir vu cette version à 5 couleurs ce qui me permettait d’utiliser tout le camaïeu de bleu que j’avais et aussi d’avoir besoin de moins de métrage par couleurs.

Ça a été un sacré projet, réalisé dans durant mes 5h de trajets quotidien en train de l’époque… et j’ai pesté très fort intérieurement ! Il n’a en effet failli ne jamais voir le jour. Je ne parvenais pas à ne pas vriller le tricot. Après des recherches sur le tricot en rond, je me suis aperçue que lorsqu’on rejoint la première et la dernière maille il faut faire très attention à vérifier que toutes les mailles sont dans le bon sens et ne pas vriller la jointure… ce que j’ai fait 4 fois !

Comme la laine était très fine, je ne réussissais pas. J’ai donc suivi les conseils d’une tricoteuse sur IG et ai fait 3-4 rangs en aller-retour avant de rejoindre. Et effectivement, avec quelques millimètres de tricotés, beaucoup plus facile de mettre le tricot convenablement. Et j’ai pu enfin commencer ce col !

C’est un modèle plutôt sympa à tricoter car les différentes sections évitent de trop s’ennuyer… mais c’est tricoté serré alors j’avoue avoir eu un peu de mal de temps en temps !

Mais au final ce tricot je ne l’ai pas gardé pour moi pour deux raisons : je ne porte pas de col (du moins les col serrés) pour une raison très simple : ça me décoiffe ! Oui oui, je vous vois lever les yeux au ciel, mais quand on passe 10min dans la SDB à se stresser les cheveux, faire un chignon ou tenter de dompter inlassablement ces cheveux qui bouclent qu’à moitié, tout écraser/défaire/buter en mettant le col…. non merci !

Et au final, même si je porte beaucoup de bleu, je connaissais une autre personne qui a fait du bleu sa couleur fétiche… et comme c’est la meilleure, je préférais lui offrir ! J’espère qu’il la protégera des températures un peu fraîches du printemps qui arrivent bientôt !

Patron : 3 Color Cashmere Cowl de Joji Locatelli
Fournitures :
– Laine Holstgarn Coast en Gris dove- Denim- Robin egg- Kingfisher- Silver grey
– Aiguilles 3mm
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– plusieurs sections texturées
– les multiples possibilités
Les – du modèle :
– en très petites aiguilles : fastidieux
Les modifications:
– 5 couleurs utilisées au lieu de 3
A refaire ?
– Non, je ne pense pas

 

A bientôt ! (depuis j’ai fait un autre col… mais beaucoup plus grand !

Enregistrer

Celle qui avait un nouveau sac de rentrée

Avec cet article je clos le cycle rentrée 2016. Je m’étais fait un sac de rentrée il y a trois ans. Durant deux ans, je prenais le vélo et le train donc j’avais une sacoche de vélo.

Maintenant que je reprends la voiture, je me suis fait plaisir avec un nouveau sac de rentrée… mais pas que !

P1040641A Porto, cet été, je suis tombée au hasard sur une petite boutique comme je les aime. Toute en couleurs, du tissu, de la laine, tout pour créer.

J’ai donc acheté deux tissus : celui qui m’a servi pour mon petit sac et celui-ci qui a été mon coup de cœur, que j’ai pris en plus grande quantité. Je souhaitais l’utiliser pour mon sac de travail.

P1040657J’ai mis du temps à me décider sur le modèle que j’allais choisir. Au final, j’en avais deux en tête : celui que j’ai testé durant un an et un autre issu d’un livre sur les sacs.

J’aime beaucoup le sac de La Barakossa, il est très logeable. L’ennui c’est que les affaires avaient tendance à être en vrac car pas de fond « dur ». Au final, c’était assez souvent le bazar !

Je me suis donc décidée sur ce sac cabas, assez facile et rapide à réaliser et qui remplit tout à fait ses fonctions !

P1040646Grâce à ses coins, le sac tient à peu près debout quand il est posé, ce qui permet aux affaires qui sont à l’intérieur de tenir. J’ai donc réglé le problème des affaires dans tous les sens !

P1040644Pour la réalisation, plutôt simple, j’ai fait une petite modification. Enfin deux. J’ai choisi d’utiliser du simili cuir pour que le sac se tienne davantage et soit plus solide.

Ensuite, normalement, la partie basse du sac devait être cousue au reste du sac. En fait, il y a le premier rectangle, le plus grand, qui fait tout le sac, en tissu à motifs. Et on rajoute, au centre, un autre rectangle, le simili. Je trouvais dommage de cacher mon beau tissu par le simili.

J’ai donc réalisé des poches. Le simili n’est donc pas cousu à mon tissu, mais est pris uniquement sur les côtés. J’ai fait une couture en dessous pour que ce que je mettrai dans les poches ne glisse pas en dessous.

P1040645N’ayant pas trouvé d’anses qui me plaisaient, j’ai utilisé mon simili pour les faire. Au début je les ai cousues endroit contre endroit dans l’objectif de les retourner… mais impossible ! Au final, j’ai coupé un rectangle, plié en deux avec un point droit assez près du bord.

P1040662Je ne l’ai pas encore beaucoup utilisé ce sac, mais il me plaît déjà beaucoup. Pas trop grand, mais il me permet de mettre toutes mes affaires quand même (hé oui, quand on n’a pas de manuels et de copies à trimballer, on allège le sac !)

P1040656Avoir un beau sac c’est chouette mais avoir un agenda avec une couverture moche, c’est dommage !

J’ai donc cousu un protège-agenda avec le reste de mon tissu.

P1040654Comme ça, on se dit que ça ne doit pas être bien compliqué… mais vous savez bien qu’avec moi, ce qui est simple me prend beaucoup de temps ! La preuve, j’ai mis plus de temps à coudre ce protège que le sac !

P1040647Au début, j’ai suivi un tuto trouvé sur internet… échec ! Dès que j’ouvrai mon agenda, il sortait du protège ! Les rabats étaient trop petits et les marges de couture trop importantes.

J’ai tout décousu et refait à ma manière… et là, encore un problème : il me manquait 3mm pour pouvoir faire une couture en haut et en bas afin de fixer les rabats !

P1040649J’ai dégainé un reste de laine et une aiguille… des petits points que j’ai voulu discrets pour fermer le protège.

P1040648Me voilà donc avec un ensemble qui me donne la pêche au travail !

Patron : Cabas bicolore
Provenance : Mes sacs en tissu – Dominique Manière
Fournitures :
– tissu à motifs : coton, Riera Alta, Porto
– Simili cuir : Tissus de la mine, 49
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– Le fond qui permet au sac d’avoir de la tenue
– bonne taille, ni trop grand ni trop petit
Les – du modèle :
– Je n’ai pas compris l’intérêt de cacher une bonne partie du tissu par le tissu du fond
Les modifications:
– Le tissu du fond n’est pas cousu au sac, ajout de 3 coutures pour faire des poches
A refaire ?
– Oui, sans problème

 

A bientôt !

Celle qui était Happy avec son Bag

P1040636Je reprends mon habitude de coudre pour la rentrée. Et cette année, elle sera sous le signe des accessoires.

P1040615Pour aller au travail, je ne prends que le strict minimum, les papiers de voiture et les clés de maison. Je voulais donc un sac pas trop grand pour pouvoir y loger mes petites affaires.

Le modèle gratuit Happy Bag de Sophie m’avait tapé dans l’œil à sa sortie mais je n’avais pas pris le temps à l’époque de le coudre. Je trouvais qu’il était le modèle parfait pour ce que je voulais.

P1040635Au final il est plus grand que ce que je pensais, mais il remplit parfaitement sa fonction !

C’est un modèle très simple à réaliser, avec des explications limpides et surtout, il est top ce sac !

P1040623Pour le réaliser, j’ai utilisé en majorité ce que j’avais en stock. L’extérieur est en simili cuir comme indiqué dans le modèle.

Pour l’intérieur, j’ai utilisé un tissu rapporté de Porto. J’ai très vite su que ce petit coupon allait servir à la doublure de ce sac.

P1040626Par contre, comme c’est un petit coupon, je n’en avais pas assez. J’ai donc coupé la doublure en 4 morceaux. Le bas est dans un coton uni violet, qui rappelle la touche de cette même couleur dans le tissu bleu.

P1040625On remarquera qu’il y a une multitude de bleus dans ce sac. Entre le tissu, la fermeture éclair et la lanière, rien n’est pareil… c’est ça quand on essaie de ne rien acheter.

P1040624Comme je le disais, au niveau de sa réalisation, rien à signaler. Ce sont deux grands rectangles qui s’assemblent. Avec deux accroches plus basses ce qui permet de « plier » le haut du sac. Pour cela j’ai utilisé des petites accroches que j’avais à la maison.

P1040622Par contre, je ne suis encore une fois pas satisfaite de la finition de ma fermeture éclair.

P1040633Je ne parviens pas à supprimer ces petits renflements qui sont moches. J’ai essayé la technique avec un bout de tissu de chaque côté mais pareil. En fait, ce qui pose problème c’est de retourner là où ça a été cousu.

P1040631Ça ne m’empêchera pas d’utiliser tous les jours cet Happy Bag… avec nom pareil, aller au travail devrait être heureux !

A bientôt et belle rentrée !

Patron : Happy Bag
Créatrice : Sophie Bouger – La Barakossa
Fournitures :
– Simili cuir gris : Tissus de la Mine (49)
– Coton Cerfs « Riera Alta », Porto
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– simplicité du modèle, autant dans le résultat que dans sa confection
– le retour du haut du sac sur l’avant
Les – du modèle :
– 0
Les modifications:
– 0
A refaire ?
– Oui mais en réduisant la largeur

Celle qui voulait se démaquiller flashy

P1040121Ca fait très longtemps que je n’utilise plus de coton pour me démaquiller. En plus, dans ma routine soin du visage, aucun n’était utile. Mais depuis quelque temps, ma peau ne fait plus des siennes et ne veut que du doux et du léger donc du lait. J’ai longtemps utilisé un gant de toilette, qui, avouons-le, faisait très bien l’affaire.

P1040117Mais voilà, faire de la couture crée des envies ! Et à force de voir fleurir un peu partout ces petits rectangles j’ai eu moi aussi envie d’avoir les miennes.

Je me suis dis que, quitte à coudre des lingettes, autant y aller à fond et faire en sorte qu’elles ne servent qu’une fois avant de finir à la machine à laver, histoire qu’elles soient bien hygiéniques à chaque fois (bon, c’est une belle excuse… je veux juste changer et voir l’alternance de mes tissus !)

P104011625cm d’éponge (minimum de coupe oblige) sur 150cm et me voilà en train de couper des lingettes dans tous les sens. J’ai suivi ce tuto avec les mêmes dimensions. Ca me convient très bien, mais ça peut être totalement modifié.

J’ai compté 2 lingettes par jour pour une semaine. Dans la salle de bain j’ai à porté de mains mon petit filet de lavage où je les stocke en attendant la prochaine machine à laver.

Comme vous pouvez le voir sur les photos, elles ont déjà été lavées… sont pas très bien repassées ! (je ne repasse déjà pas mes vêtements, ce n’est pas pour les repasser elles !)

Oui mais voilà, je suis bien avec mon stock de lingettes mais il fallait un système de rangement !

P1040128Une petite corbeille fabriquée aux dimensions de mes lingettes et en toile enduite pour bien aller dans la SDB (sauf pour l’intérieur)

P1040123Ces petites coutures m’ont permise d’utiliser mon stock de chutes et de ressortir de beaux tissus pour lesquels je n’avais plus assez pour faire quelque chose. Comme quoi, tout garder a du bon.

P1040127La toile enduite ne voulait pas trop se laisser coudre donc mon point est un peu irrégulier.

P1040130Et tout passe parfaitement. Je suis très satisfaite de ces lingettes. Elles sont douces pour la peau, font du bien au yeux et avoir de la couleur à 5h du matin, c’est bon pour le moral !

Tout l’ensemble a été cousu en une demie journée donc en plus de me permettre d’utiliser mon stock de tissus, ce ne fut pas chronophage en temps. Tout est bon.

A bientôt !

Celle qui avait craqué

P1040026D’abord craqué en voyant ce kit sur Laine et tricot puis craqué sur la laine après l’avoir reçue et enfin craqué sur ce châle absolument génial !

P1040020J’aime bien regarder les kits châles proposés par Laine et tricot. Après ce tricot, je n’ai pas voulu rester sur un échec et ai commandé le kit Drachenfels. C’est d’ailleurs parce que j’avais hâte de m’y mettre que je me suis dépêchée de finir celui commencé cet été dans les derniers jours de décembre 2015.

P1040034C’est un kit qui est arrivé très vite chez moi (comme toutes les commandes Laine et tricot) et qui se compose de 3 écheveaux (il y a plusieurs déclinaisons de coloris sur le site) et des explications.

J’avoue avoir été un peu déçue que ce ne soit pas en pelotes car je n’ai pas de bobinoir et dévidoir pour le faire rapidement. Je l’ai donc fait avec deux dossiers de chaise le soir en rentrant de rando au coin des chauffages électriques dans le fin fond du Massif central… motivée que j’étais !

P1040023C’est un très long châle asymétrique, qui se tricote à partir de la pointe gauche (à droite sur la photo). La laine est une merveille de douceur et ce fut un réel plaisir à tricoter.

On change assez souvent de couleur ou de motif donc ça passe vraiment très vite. Il est le plus souvent en point mousse, pas besoin d’être très concentrée pour le faire.

P1040028Pour le choix des couleurs je n’ai pas été originale et ai pris exactement celles du modèle. Mais que voulez-vous, j’ai craqué et aussi sur les couleurs… que je porte facilement.

P1040035J’ai beaucoup aimé le rabattement des mailles en i-cord, technique que je ne connaissais pas. Très bien expliquée, avec un tuto vidéo pour bien visualiser la chose, tout s’est très bien passé et j’aime l’effet esthétique de ce rabattage souple.

P1040033Une fois sorti de la machine, la laine s’était pas mal étirée pour devenir plus aérienne. Par contre ça a étiré les mailles de la bordure, j’espère que ça ne craquera pas. Pour le moment, pas de problème.

P1040021Autour du cou, comme vous pouvez le voir, il est imposant ! Il enveloppe très bien et cette laine est tout simplement un pur bonheur à porter. Elle ne gratte pas, n’est pas lourde, est douce, j’adore !

Par contre, les pans des côtés sont longs donc généralement je fais un petit nœud par en dessous.

P1040028Vous l’aurez compris, un modèle qui m’enchante, que je n’aurais aucun mal à refaire. Par contre, je l’avoue, le prix peut-être un frein. J’ai profité des fêtes de fin d’année pour faire cette petite folie.

P1040038

Taille : 210cm*65cm
Fournitures :
– Cheeky Merino Joy
– aiguilles circulaires 100cm n°4
– Kit patron + laine : Laine et tricot
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– l’association des couleurs
– le jeu des motifs
– la taille
– les explications en français et limpides
Les – du modèle :
– je n’en vois pas
Les modifications:
– aucune
A refaire ?
– Oui ! Mais choisir une autre association est difficile, j’ai du mal à me rendre compte

A bientôt !

Celle qui avait son tricot boulet

P1030998J’avais repéré cette écharpe sur le site de Laine et Tricot dans les kits. J’aimais tout, les couleurs, le point texturé et en plus il n’était pas très cher.

J’avais très vite commandé ce kit, pressée de commencer après avoir terminé mon plaid.

P1040001 Et c’est très vite devenu mon tricot boulet que je n’avais aucun plaisir à tricoter ! Déjà imaginez quand il faut monter 399 mailles avec des aiguilles 4mm.

La partie grise a été interminable à tricoter et pas du tout passionnante, que du point mousse.

Arrive ensuite le point texturé et là, j’ai juré, pesté, mis ce tricot de côté.

P1040005Si vous regardez bien, les deux premières lignes ne vont pas du tout (et vous pardonnerez, je n’ai pas eu envie, à ce stade, de détricoter 399 mailles). Selon moi il y a une erreur dans le modèle ou dans les explications. Pour retomber sur mes pattes j’ai suivi les explications du point texturé du Bryum. Et après ça a été tout de suite mieux.

P1030999Ca reste un tricot que je me suis forcée à finir. Au final, je le trouve joli mais je ne suis pas non plus fan de lui. Il est assez rêche, même si le blocage a assoupli la laine.

P1030997Sa forme fait que ce n’est pas très simple de le porter pour mettre en valeur le point texturé. Je le plie donc en deux dans le sens de la longueur pour qu’il est plus la forme d’une écharpe et le noue comme une écharpe.

P1040002Vous l’aurez compris, j’étais plus que satisfaite d’en avoir fini avec lui…

Heureusement, j’ai eu plus de chance avec le 2ème kit acheté sur le même site qui lui est une pure merveille… je vous en parle très vite !

Patron : Châle Doodles
Fournitures :
– Kit Laine et Tricot
– Laine : 100 gr de Holstgarn Noble d’1 coloris principal + 40g de Holstgarn Noble de 5 coloris contrastants (Kit 2 de Laine et Tricot)
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– la partie texturée
– idéal pour utiliser les fins de pelotes
Les – du modèle :
– le temps de réalisation
– laine pas hyper douce
Les modifications:
– j’ai suivi les explications du Bryum pour le point texturé
A refaire ?
– Non

Celle qui avait une nièce

Depuis début août, j’ai une adorable petite nièce. Comme j’avais préparé des petites choses pour son frère, je me suis fait un plaisir de lui coudre des cadeaux (on est d’accord, elle s’en fiche !)

P1030451Ce nid d’ange qui fut très compliqué à coudre ! D’abord parce que la partie polaire à poil de l’intérieur est très glissante et que lors de la coupe, il a bougé donc la forme n’était plus la bonne.

P1030457Ensuite la longueur de la fermeture éclair n’était pas la bonne, donc il a fallu que j’en rachète une plus petite. Mais à cause de mes retouches pour que les deux tissus soient pareils, la FE n’était encore pas à la bonne taille … et après je n’ai pas réussi à bien la placer donc il y avait un décalage entre la gauche et la droite. A ce stade, j’ai eu une grosse envie de tout jeter à la poubelle !

P1030464Au final j’ai décousu, recousu, tiré un peu … le résultat n’est pas à la hauteur de mes espérances (il faut dire que j’ai une malédiction : dès que je couds pour quelqu’un, le résultat est moyen.)

P1030466Fermeture avec des pressions, c’est pratique et rapide !

Patron : Nid d’ange pour cosy
Créateur : Objets couture pour bébés, Sylvie Blondeau
Fournitures :
– Coton étoilé et polaire à poils : Tissus de la Mine, Trélazé (49)
– Biais + FE : Eurodif, Angers (49)
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– La capuche (je trouve ça adorable)
– les finitions au biais qui est pratique et joli
Les – du modèle :
– Taille de la FE, à vérifier
– A la base c’est pour le cosy, il y a les fentes sur le patron mais aucune explication pour les coudre !
Les modifications:
– Pas de fentes pour le cosy
A refaire ?
– Je ne pense pas, j’ai eu l’impression de bidouiller de bout en bout

P1030439

Ensuite j’ai cousu la commande des parents : la housse pour la table à langer.

Assez simple à coudre, j’ai préféré un tissu uni (je connaissais le thème de la chambre, mais trouver exactement les couleurs fut difficile) et casser avec les serviettes.

P1030437Un tissu éponge tout simple, un petit appliqué et voilà, de belles serviettes pour changer ce petit bébé.

Patron : Maison
Fournitures :
– tissu éponge et coton uni : Tissus de la Mine, Trélazé (49)
– Biais France Duval Stalla, La malle de Clarisse, Angers (49)
Difficulté
Temps
Patron

Et enfin, comme la couverture faite pour mon neveu est très utilisé j’ai eu envie d’en faire une aussi pour la petite soeur. J’ai voulu changer de style et la tricoter.

P1030446J’aime beaucoup ce modèle et suis très satisfaite !

P1030447

Créateur : Espace tricot
Fournitures :
– 2 pelotes de chaque coloris, laine Numéro 5 de Fonty – Achetées chez Laine et tricot
– Coloris :Pourpre, prune, orage, blanc et gris clair
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– les chevrons !
– taille (la plupart des modèles étaient petits !)
Les – du modèle :
– je ne vois pas
Les modifications:
– Aucune
A refaire ?
– Oui, vraiment très agréable à tricoter

P1030448

Et voilà, j’espère que ma jolie nièce grandira bien dans tout cela et que ça servira aux parents !

Celle qui avait terminé son plaid

P1020976 Souvenez-vous, il y a presque un an je m’inscrivais au CAL Be Happy organisé par Purple Laine.

Ce plaid, j’en rêvais depuis des années, j’aime son esprit vintage et la couleur. Je n’avais pas hésité très longtemps et m’étais plongée dans l’aventure.

P1020972Au début, tout se passait bien, les carrés se suivaient, j’avais plaisir à les faire et j’étais dans les temps (7 carrés tous les 15 jours).

Et puis il y a eu la rentrée, les journées à rallonge et je ne me voyais pas du tout trimballer le cartons de laine dans le train, donc ce projet était relégué aux soirs où j’étais à la maison et pas fatiguée.

Mais qu’importe, je n’ai pas réussi à rendre ma copie dans les temps (la date était fixée à décembre!), mais je n’ai jamais regretté ce plaid et malgré le nombre d’heures passées dessus, je ne me suis jamais lassée.

P1020974J’ai donc crocheté 64 carrés. Pour les détails concernant la laine et les coloris, j’avais fait un article plus complet au début de l’aventure.

Cette laine était un plaisir à crocheter, et j’étais émerveillée par la beauté des couleurs, très vives mais pas agressives du tout.

P1020993Chaque carrés me prenait environ 1h30, donc si on calcule (et que je ne me suis pas trompée) j’ai passé 96h à crocheter mes carrés. A cela, j’ai décidé d’ajouter une doublure en polaire que j’ai cousu à la machine à coudre et une bordure.

Pour la bordure j’ai fait 2 rangs de mailles serrées.

P1020981Je pense donc que ce plaid m’a pris environ 100h de travail, en un peu moins d’un an.

Une aventure que j’ai apprécié et j’apprécie d’autant plus le résultat. Il ne me reste plus qu’à trouver un endroit où le mettre. Il y en a déjà deux sur le canapé. J’avais pensé le mettre en descente de lit, mais pas convaincue pour le moment. Bon, je ne suis pas inquiète!

Allez, d’autres photos pour le plaisir des couleurs!

P1020975 P1020989P1020987A bientôt