Archives du mot-clé 175

Veste printemps-été #2

veste 4Modèle: Redingote (L) du livre 175 (JCA). Taille: 40 pour un 38/40 commerce. Tissus: Cotonnade rouge à pois blancs et coton blanc de chez Mondial Tissu. Passepoil de chez Tissus Myrtille. Boutons pressions en résine.

Lundi, c’était l’anniversaire de ma maman. J’ai eu envie de lui offrir la même veste que moi, car je trouvais qu’elle lui irait bien. Et comme nous faisons la même taille en vêtement, pas de retouche de patron à faire!

La fiche technique est la même que pour ma veste.

J’ai juste enlevé les marges de couture en bas de chaque pièce car ma maman est plus petite que moi, mais je ne l’ai pas fait assez, la veste lui arrive aux genoux… mais ça va, ce n’est pas trop choquant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERALa ceinture est plus large que pour la mienne, j’avais dû enlever les marges de coutures…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAEn bas des manches et de la veste, une surpique en forme de vague.

Comme on me l’a fait remarquer à juste titre, faudra qu’on évite de la porter en même temps sous peine de faire cake! On se téléphonera maman!

Je referai certainement ce modèle pour l’automne mais en changeant beaucoup de choses… faut que ça mûrisse maintenant dans la tête. Mais ce modèle va devenir fétiche.

Bonne semaine.

Veste printemps-été

veste 4Modèle: Redingote (L) du livre 175 (JCA). Taille: 40 pour un 38/40 commerce. Tissus: Coton bleu et coton/lin rose de chez Myrtille

J’avoue avoir acheté le livre pour ce modèle que je trouvais superbe. Mais j’ai mis quelques années avant de le tenter…

La fiche technique:

Temps: Environ 12h (du tracé au dernier point), mais le modèle de base demande moins de temps.

Patron, modèle: Je l’ai taillé en 40 pour être sûre d’avoir de l’aisance. Ma foi, ça va. En vélo ça tirera sur les épaules, mais c’est comme ça avec la plupart des vestes.

Modèle assez simple, même s’il fait peur. Mais la seule chose complexe sont les fronces… donc il y a pire comme complexité.

Ils disent de coudre les manches en dernier, je l’ai fait pour la doublure et je n’ai pas trouvé cela pratique (les côtés étant déjà cousus). Pour l’extérieur, j’ai cousu les épaules, puis les manches et enfin les côtés, je trouve cela plus simple pour le montage de manches.

Remarques, modifications:

Alors là, ce modèle, je l’ai imaginé, dessiné avant de me lancer.

– J’ai ajouté une doublure au modèle de base car je voulais en faire une veste et que le coton acheté est assez fin.

veste 3

Il a donc fallu que je me lance dans le doublage de veste. Attention, nouvel apprentissage. Au départ je voulais coudre les pièces ensemble et couvrir les coutures par du biais histoire de faire un intérieur nickel. Mais Marie, avec qui je fais de la couture m’a montré un tuto pour doubler une veste… Je n’ai pas résisté, et ma foi, ce n’est pas si compliqué que ça (bon, moi je n’ai pas la patte de boutonnage ni la parmenture!)

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAucune couture apparente!

– J’ai également ajouté du passepoil au niveau de la ceinture et sur la bordure de la veste (la fermeture) histoire de souligner le détail de la ceinture et d’égayer un peu la veste. Je l’ai fait avec le même tissu que la doublure.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

– Je n’ai pas fait les fronces à la ceinture comme indiqué dans le modèle.

– J’ai posé des boutons pressions en résine comme système de fermeture (au lieu de deux boutons et de boutons pressions à coudre)

– Enfin, comme petite touche déco j’ai fait deux lignes de surpiqure, à larges points, en bas de la veste et des manches avec un fil rose.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je suis vraiment ravie de cette veste, elle a déjà été beaucoup portée car parfaite lorsque le temps nécessite d’être un peu couverte sans pour autant avoir une grosse épaisseur sur le dos.

J’aime beaucoup son petit côté rétro-chic que je peux alléger en mettant un jean et chaussures plates « cool » comme mes Kickers d’amour.

veste 2Adoptée, peut être qu’une autre version verra le jour pour l’automne avec une matière plus épaisse… mais là peut-être faudra-t-il que je la fasse en 42 histoire d’être sûre d’y mettre mes épaules…

Bonne semaine!