Celle qui avait tricoté le gilet de ses rêves

p1040802Ce gilet, c’est toute une histoire. J’en ai rêvé très longtemps (après avoir vu cette version) et ai passé beaucoup de temps dessus (7 mois !)

On peut le dire, ce fut un tricot boulet… avec lui je me suis arraché les cheveux, pleuré (oui oui), douté mais maintenant qu’il est fini, je l’adore, je suis fière et ne fais que le porter.

p1040796Comme je viens de le dire, je suis tombée en admiration devant ce modèle qui représente l’idéal de ma garde robe, sophistiqué, décontracté, long… Seulement, il fallait pas mal de laine, donc un budget conséquent et avouons-le, j’avais très peur de ne pas être à la hauteur et qu’il ne voit jamais le jour.

p1040799J’ai profité de mon anniversaire pour me jeter à l’eau et acheter laine et patron. J’ai porté mon dévolu sur la laine Bohème de Fonty, fabriqué dans la Creuse. Un mélange de coton et de lin agréable à tricoter… par contre, les pelotes sont une vraie galère. Le fil de début de pelote avait tendance à ressortir et je me retrouvais avec des gros nœuds à démêler (les deux extrémités de fil se tortillant ensemble). Mais à part ça, de belles couleurs et une belle qualité. A voir maintenant son évolution dans le temps.

p1040801Le patron quant à lui c’est une mine de petits détails qui font selon moi toute la différence ! Et qui permettent aussi de ne pas s’ennuyer. C’est un patron en anglais (ce qui complique mon affaire des fois). La grosse majorité du gilet est en jersey où on alterne les couleurs. Il y a des parties texturées (point très simple) qui donne du relief et font son originalité.

p1040806Par exemple: un rappel du turquoise dans la ligne qui a servi pour relever les mailles de l’encolure, la bordure de la poche qui se monte à part et s’intègre par la suite au gilet… mais aussi toute le rabattage des mailles en i-cord avec 3 aiguilles au moment de rabattre le corps du gilet + les poches. Tout cela m’a donc permis d’apprendre différentes techniques et confère au gilet une finition vraiment top.

p1040805Le souci du détail est même jusque dans le fond de poche rayé ! On ne peut pas dire, Rililie a eu à cœur de nous offrir un patron réfléchi et chouette.

Globalement, il n’est pas super compliqué mais : il est long (en aiguilles 4mm ) et certaines parties étaient compliquées à comprendre pour moi. Il faut savoir que je ne suis pas une pro du tricot et une grande stressée. Donc dès que les explications étaient un peu opaques pour moi c’était un peu panique à bord ! Généralement au bout de 15 lectures et 15 traductions je finissais par comprendre (ce qu’une autre aurait compris en 2 secondes).

p1040797Ce qui m’a posé le plus de problème a été cette satanée bande d’encolure. Là j’ai bien cru qu’il ne verrai jamais le jour. Je ne comprends pas cette technique de relever les mailles. Je ne tombe jamais bien. Je crois que je ne sais pas repérer les mailles. J’ai refait cette étape au moins 3 fois. La bande tricotée et tout le gilet rabattu en i-cord, j’essaie mon gilet et c’est le drame : mon encolure est trop petite donc le bas du gilet remontait au niveau du ventre avec d’horribles fronces et l’encolure tirait beaucoup trop !

p1040804Il a donc fallu tout défaire. La bande d’encolure pas trop de problème mais il faut savoir qu’il n’y avait pas de mailles à relever sur le bas du gilet, les poches et à l’arrière de l’encolure. Tout le problème pour moi était de ne pas rater de mailles au moment du détricotage et de toutes les remettre sur l’aiguille…

p1040800Une fois cette étape réussie, j’ai voulu essayer le gilet (sans les manches)… et ma première réflexion a été : on dirait le gilet du Père Noël est une ordure. Là j’étais démoralisée ! Mais comme il me restait plus que les manches, j’ai malgré tout continué… heureusement !

p1040798Ça n’a pas été un tricot facile mais maintenant qu’il est terminé, je ne regrette pas. Il est assurément une pièce importante de ma garde robe, celle qu’on met sans se poser de question. J’aime sa longueur, avec l’avant plus court que l’arrière et tous ses petits détails. Je suis contente des couleurs également qui sont faciles à marier.

p1040803Par contre, je ne sais pas si je serai capable de le refaire 😉

Taille : M pour 40 commerce
Fournitures :
– Laine Bohème de Fonty achetée chez Laine et tricot
– Coloris : 2 pelotes de Turquoise (361), 8 orage (362) et 3 gris clair (363)
– aiguilles : 4.5 – 4 – 3.5 mm
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– les détails multiples
– son côté loose
– différentes techniques avec tutos vidéos ou photos
Les – du modèle :
– je n’en vois pas
Les modifications:
– aucune
A refaire ?
– J’aimerais mais c’est un sacré projet

 

Et une dernière photo pour la route (quand l’ISO est trop petit et qu’on bouge en même temps !)

p1040794A bientôt !

Enregistrer

10 réflexions au sujet de « Celle qui avait tricoté le gilet de ses rêves »

  1. Leaureine

    Il est vraiment magnifique ! Quel travail !
    Assurément une très belle pièce et qui peut facilement s’harmoniser dans une garde robe.
    J’adore les petits détails comme l’intérieur des poches !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.