Celle qui avait cousu Pavot…

… et failli y laisser sa santé mentale.

p1040687Étant dans une phase de désert en couture, je me suis motivée à faire une grosse pièce (même si Pavot, ce n’est pas un manteau ou un pantalon). Quelque chose d’un peu plus compliqué qu’un simple t-shirt, histoire de m’obliger à passer du temps dessus, être minutieuse, reprendre goût.

p1040669(Une petite intruse a voulu se mettre sur la photo… dommage pour elle, elle est coupée)

La couture de la veste en elle-même s’est très bien déroulée. Assez simple, bien expliquée, rapide tout de même, mais le rendu est top. Par contre, ce modèle n’est pas doublé et je trouve ça très dommage pour une veste. Personnellement, j’aime que les manteaux et vestes soient doublés, je trouve ça plus propre et fini. J’ai donc cousu à l’identique dans un autre tissu pour la doublure.

pavot-2Et une fois que j’ai voulu assembler tout cela, les ennuis ont commencé.

Déjà, je m’étais trompée (entièrement de ma faute, je suis allée trop vite) car j’avais cousu la parementure sur ma veste extérieure. Si j’avais lu plus tôt le tuto des Filles à retordre, j’aurais vu qu’elle était à coudre sur la doublure… 1ère utilisation du découd-vite.

p1040670(non je ne lui dis pas qu’elle est mignonne… ce tigre blanc est en train de me mordre !!)

Pour que tu comprennes bien l’ampleur de mon dimanche catastrophique, il faut savoir que je suis nulle pour me représenter les choses dans l’espace. C’est pourquoi j’ai souvent beaucoup de mal à suivre les tutos photos. Et là, j’ai commencé par me tromper car sur les photos, je ne comprenais pas dans quel sens poser la parementure (quel bord avec quel bord ?). Bien entendu, j’ai fait un mauvais choix ! (pour rappel, il fallait mettre la partie la plus arrondie en contact avec la doublure).

pavot3Ensuite, mes vrais ennuis ont commencé avec le col. Je ne voyais pas du tout comment le coudre (en plus, j’ai vu après qu’il y avait une erreur sur le PDF. A ce stade, j’avais dû découdre ma parementure au moins 3 fois).

Encore maintenant je ne vois pas comment ça peut coller. Sur la parementure, au niveau du col, il y a un petit arrondi (qui va épouser le cou) et un arrondi plus grand qui va couvrir les épaules. Lors de la pose de la parementure sur la doublure, il fallait coudre le grand arrondi… or, vu que ma doublure était l’identique de l’extérieur, ça ne collait pas du tout ! Le col était trop petit !

p1040672Je me suis obstinée, décidée à comprendre, on m’a beaucoup aidée via IG (merci @madlined) mais impossible de comprendre. J’ai fini par couper (grossièrement) ma parementure pour diminuer l’arrondi et que ça coïncide avec le col de la doublure. Autant dire qu’à ce stade, je n’en voulais plus de cette veste et ne souhaitais qu’une chose, en finir.

pavot-1Une fois la parementure retaillée, le reste s’est plutôt bien déroulé. J’ai été très énervée et vexée de perdre autant de temps, de ne rien comprendre. Je me dis que ça ne pouvait pas fonctionner. La prochaine fois, pour la doublure, je ferai le patron extérieur moins les parementures. Ça me semble plus logique en plus.

p1040671Comme je n’en pouvais plus de cette Pavot, je suis allée à la simplicité pour la suite. Déjà, je savais que coudre la doublure au bas de la veste avait un fort risque de « gondolage » (terme hautement technique). J’ai donc pris l’idée d’Anne-Charlotte, c’est à dire, j’ai fait un ourlet à l’extérieur et un autre à la doublure. Les deux tissus ne sont pas cousus ensemble, mais comme je n’ai pas pour habitude d’être la tête en bas, ce n’est pas très gênant.

p1040668(elle se voit un peu en fonction de ma position – mais heureusement, c’est l’ourlet, donc c’est  l’extérieur du tissu qui se voit)

Mais le top de la flemme arrive : cette veste ne ferme pas ! Pour me rassurer, je dis que de toutes façons, elle n’aurait jamais été fermée. Et pour tout dire, je la porte généralement avec mon gilet à capuche (j’aime le mélange chic de la veste au décontracté du gilet.) donc si elle était fermée, ça n’irait pas. Mais si elle n’a même pas les boutons en guise de décoration c’est que j’ai eu bien trop peur de tout rater en faisant les boutonnières. Je stresse toujours beaucoup lors de cette étape, elles ne se font pas bien à chaque fois. J’ai préféré réduire les risques.

p1040664Bon, au final, je l’aime bien ma veste. J’aime beaucoup mon choix de tissu par exemple. Elle a une coupe sympa. Par contre, je n’aime pas du tout les fronces aux épaules. Portée seule elle est un peu grande, mais je voulais pouvoir mettre mon gilet en dessous et dans ce cas, la taille est parfaite.

Maintenant, je suis prête, je vais prendre un risque et tenter le pantalon. En espérant vous le montrer !

Patron : Veste Pavot de Deer and Doe
Taille : 42 pour 40 commerce
Fournitures :
– Lin violet et coton à fleur : Tissus de la Mine (49)
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– La coupe ajustée
– explications claires
Les – du modèle :
– pas de doublure de proposée
– les fronces aux épaules
Les modifications:
– ajout d’une doublure en utilisant ce tuto
– doublure et extérieur non cousus ensemble en bas
A refaire ?
– Je ne sais pas

6 réflexions au sujet de « Celle qui avait cousu Pavot… »

  1. Laulafee

    Ca valait le coup de ne pas laisser tomber 🙂 je suis d’accord avec toi pour les épaules, je ne suis pas fan mais sinon elle est top! Bonne couture pour le pantalon 🙂 J’avoue que la layette c’est plus facile et pour le moment ça me va bien 😉

    Répondre
  2. Le Bungalow

    Aaaah, super que tu te sois un peu obstinée. C’est pas toujours sympa de coudre quand ça ne tombe pas bien, mais tes tissus sont tellement jolis, ça en valait la peine. Je ne suis pas sure de comprendre ton explication, mais il me semble que tu dis avoir coupé la doublure « à l’identique » de la veste, or, la doublure doit être cousue « à l’identique de la veste – la parementure », sinon forcément ça ne passe pas. Voici une illustration de comment couper la doublure: http://inthemoodforcouture.com/comment-dessiner-le-patron-de-la-doublure-pour-un-manteau/ après pour ma part je ne fait pas de modif pour les manches! Et ll y a aussi un tuto sur le meme blog sur comment coudre la dite doublure, peut-être ça va te permettre de mieux comprendre ça que tu as fais!!! Le plus important, c’est que ce manteau te va bien et que tu le porte!! Tu mettras peut-être des boutons plus tard (quand tu te sentira prête, ou quand tu aura froid), ou coudre des pressions, pourquoi pas???

    Répondre
  3. terpsi

    Bienvenue au club des vestes qui ne ferment pas…
    Pour tes soucis de doublure, je compatis car c’est souvent bien compliqué…
    En tout cas j’aime bien tes choix de tissus et le résultat est plutôt joli !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.