Celle qui rattrapait le retard

P1040610Oui oui, je me souviens bien que j’ai un blog. Mais peu d’envie, pas trop de réussite en couture, les vacances… tout cela a eu raison de moi ! Mais je compte bien ré-alimenter cet espace qui me tient à coeur.

Je reviens donc avec un Top que je qualifie de demi-échec avec des photos très moches (pas de lumières ce n’est pas aidant pour les photos, mais trop, n’est pas mieux !)

J’ai moi aussi succombé au nouveau livre de Marie Poisson, entièrement dédié à la couture du Stretch. Beaucoup de modèles m’ont plu, mais pour éviter trop de déconvenues, j’ai choisi de partir sur le Top Erell qui semblait simple et sans trop de coutures… oui mais voilà, à chaque fois que quelque chose est simple, ça finit toujours en quelque chose de compliqué dans mon atelier.

P1040598Tous les modèles offrent plusieurs variantes. Ainsi, on peut jouer sur les encolures, les manches ou encore la taille du vêtement. Pour ce top, j’avais choisi la version allongée avec une encolure ronde et dégagée… hum, on est d’accord, les critères ne sont pas remplis du tout !

Très vite, ça a été la catastrophe ce haut. Lorsque j’ai décalqué, impossible de comprendre cette satanée modification pour l’encolure. Je ne comprenais rien, les explications du livre ne m’aidaient pas là où je bloquais. C’est grâce à plusieurs photos et à La couture rose que j’ai pu avancer.

Pour la longueur, j’ai pourtant bien tracé le long de « version longue » mais je le trouve trop court par rapport à ce que je voulais. Donc, sauf si les modèles sont conçus pour une stature de 1m50, j’ai dû me tromper quelque part.

P1040601Et une fois le 1er essayage, j’ai bien cru ne pas le finir. En plus de ne pas remplir mes critères de départ, je le trouvais très moulant, du genre à ne pas pardonner des hanches et du ventre ! Je crois qu’à force de porter des Plantains, on perd l’habitude du moulant !

P1040599Finalement, il est parti en vacances et fait l’affaire. Il est malgré tout très agréable à porter au quotidien, mais ça n’est pas une pièce phare de ma garde-robe !

Il faudra que je tente un autre modèle, en faisant très attention cette fois…

A bientôt !

Patron : Top Erell
Provenance : Coudre le Stretch de Marie Poisson
Taille : 40 pour un 40 commerce
Fournitures :
– tissu : jersey coton de mon stock
Difficulté
Temps
Patron
Les + du modèle :
– simplicité du modèle
– les variantes possibles
Les – du modèle :
– moulant
– variantes ratées
Les modifications:
– encolure ronde dégagée
– version longue
A refaire ?
– Avec un tissu qui me plaît davantage, pourquoi pas

5 réflexions au sujet de « Celle qui rattrapait le retard »

  1. Lebungalow

    La couture ce n’est malheureusement pas qu’une suite de réussites. … mais sur mes échecs et autres déconvenues, j’ai beaucoup appris. Je te souhaite aussi de tirer le meilleur de tes déceptions. Remarque, si tu le porte ce tshirt c’est que c’est plutôt une réussite.. Garde le cap, et puis surtout le plaisir

    Répondre
  2. Manue

    Moi je l’aime bien, ce tee-shirt!!!
    Mais le jersey et moi on a tendance à ne pas être très très potes… donc je n’irai pas acheter ce livre… dommage j’en ai lu beaucoup de bien!

    Répondre
  3. Morgane

    Bonjour je pense que l’une de tes déceptions est due au fait que tu n’as pas comparé l’un de tes tee shirts avec le tableau des mesures. Je fais du 40 dans le commerce et jai taillé du 46/44 (tout 44 aurait été bien aussi) mais cest pour dire, au final ça ne m’étonne qu’à moitié que tu le trouves moulant si tu as coupé ta taille habituelle !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.